5 règles pour l’achat d’un microscope

Catégories Bons plans
Microscope

Règle n° 1 : se méfier des microscopes des grands magasins

Les passionnés qui veulent se lancer dans ce hobby trouvent souvent leurs premiers microscopes dans les grands magasins et les magasins de jouets. Si vous voulez sérieusement faire de la microscopie un passe-temps, je dois vous déconseiller d’acheter ces appareils. Les microscopes sont des instruments techniques de précision et le faible coût des microscopes jouets ne leur permet tout simplement pas de répondre aux exigences des amateurs les plus sérieux. La résolution de l’optique est plus faible. La stabilité peut également être un problème. Il est préférable d’investir un peu plus. Vous devez contacter un détaillant spécialisé dans les microscopes et qui vend des microscopes aux hôpitaux, aux écoles ou aux organismes de recherche.

https://mon-microscope.info/

Règle 2 : Réfléchissez bien si vous voulez un stéréomicroscope ou un microscope composé.

Réfléchissez à vos domaines d’application. Voulez-vous observer des spécimens de grande taille ou opaques (microscope stéréo) ou êtes-vous plus intéressé par l’observation de petits objets transparents (microscope composé). Si vous voulez faire des travaux de microscopie avec de jeunes enfants, je vous recommande les microscopes stéréo. Voir l’autre article pour plus d’informations : Quel microscope pour les enfants ? Les microscopes composés vous permettent d’observer des spécimens beaucoup plus petits, mais vous obligent à préparer des échantillons (à moins que vous n’achetiez des spécimens prêts à l’emploi).

Règle 3 : le grossissement est l’un des critères les moins importants

La résolution, la stabilité, l’extensibilité, l’intensité lumineuse, etc. jouent également un rôle important. Ayez une vue d’ensemble et regardez le dispositif dans son intégralité. Ne vous focalisez pas uniquement sur le grossissement. Obtenir un fort grossissement est la chose la plus facile à réaliser. Il suffit d’ajouter un oculaire plus puissant, ou de prendre une photo et de l’agrandir sur le moniteur. Un grossissement sans résolution n’a aucun sens. Et un microscope en plastique qui tremble produira une image si instable que vous ne pourrez de toute façon pas voir grand-chose.

Règle n° 4 : optez pour les normes

Assurez-vous que le microscope possède des objectifs interchangeables fabriqués selon la norme « 160 mm ». Dans ce cas, vous disposez d’un large choix d’objectifs différents disponibles auprès de différents fabricants. Les optiques corrigées à l’infini sont une alternative, mais il n’existe pas de norme universelle. Certains microscopes ne sont pas de conception modulaire (« système fermé ») et il n’est pas possible d’échanger des pièces ultérieurement. Lorsque vous choisissez un microscope, assurez-vous de prendre en compte vos intérêts et utilisations futurs.

Règle n° 5 : tenez compte de vos intérêts actuels

La microscopie ne doit pas nécessairement être un passe-temps entièrement nouveau, elle peut aussi être une extension précieuse de l’un de vos passe-temps existants. Vous pouvez évaluer vos passe-temps actuels pour voir quel type de microscope vous convient le mieux.

Lire aussi :Comment choisir une bouilloire électrique ? /Voici pourquoi vous devriez avoir un chargeur de batterie voiture portable. /Les avantages d’une longue-vue